Appel à communications : colloque « Jacques Roubaud multiple »

Jacques Roubaud par Olivier Roller - (c) O. Roller, 2008

Jacques Roubaud par Olivier Roller – (c) O. Roller, 2008

JACQUES ROUBAUD MULTIPLE

Colloque international

13-14 mars 2015

Maison française d’Oxford

Responsables: Philippe Roussin (CNRS-MFO) et Michael Sheringham (All Souls College, Oxford)

Comité de lecture : Camille Bloomfield, Dominique Moncond’huy, Christelle Reggiani, Alain Schaffner

De Signe d’appartenance (∈, 1967) jusqu’à Octogone. Livre de poésie, quelquefois prose (2014), l’œuvre considé­rable de Jacques Roubaud s’est progressivement constituée en par­courant et en explorant une multiplicité de genres – poésie, théâtre, roman, autobiographie, essais, traduction – et de pra­tiques diverses (l’introduction en France du jeu de go par un traité écrit en collaboration avec Pierre Lusson et Georges Perec).

Membre de l’Oulipo depuis 1966, Roubaud est l’inventeur de plusieurs contraintes (dont le « ba-o-ba-b» et le « haïku oulipien géné­ralisé »), et l’auteur du Voyage d’hier, suite du Voyage d’hiver de Perec, qui a ouvert la voie au premier roman collectif du groupe. Avec La Vieillesse d’Alexandre (1978) il a livré un essai majeur sur le devenir du vers français de­puis Mallarmé et Rimbaud.

Ses centres d’intérêts vont de la littérature médiévale (cycles du Graal et poésie des trouba­dours), à la poésie et à la prose japonaises anciennes, en passant par la litté­rature anglaise (Lewis Carroll, Hopkins, Austen, Trollope), et nord-américaine (l’objectivisme), les rapports entre la poésie et les mathématiques, et les travaux des plasticiens les plus actuels (Boltanski, Opalka) ainsi que la peinture ancienne (Constable). Grand poète de la déambulation urbaine (La Forme d’une ville… 1999), parfois dans les pas de Queneau, un de ses maîtres, Roubaud a renouvelé l’histoire du sonnet et réinventé la poésie élégiaque (Quelque chose noir 1986). Son immense projet autobiographique et romanesque, ‘le grand incendie de Londres’, cons­titue l’une des œuvres-phare du dernier quart de siècle.

Traduite dans de nombreuses langues, son œuvre est devenue incontournable dans le paysage littéraire contemporain. L’intention de ce colloque est de donner à réfléchir à cette multipli­cité de genres et de pratiques.

Les propositions de communication (25 minutes maximum) peuvent être envoyées, sous la forme d’un résumé de 300 mots maximum, accompagné d’une bio-bibliographie de 50-100 mots à phi­lippe.roussin@mod-langs.ox.ac.uk ou michael.sheringham@mod-langs.ox.ac.uk. Les com­munications peuvent être en français ou en anglais. Date limite d’envoi des proposi­tions : 1er décembre  2014.